Le blog de Capucine

Histoires de changements

Je présente ici quelques histoires de changements chez des personnes avec qui j’ai travaillé, pour illustrer ma manière de faire. Bien sût, chaque personne est singulière, avec sa propre histoire, et la progression est différente selon les personnes.  Mais la philosphie reste la même : combiner le meilleure des approches, et saisir les opportunités du moment, selon ce qui se présente et ce que veulent les personnes.

Le tiers sécure (ou la sécurité en relation)

On parle souvent, en thérapie, du lieu sécure. On entend par là un lieu où on peut se sentir en sécurité, protégé du danger et dans lequel rien ne peut nous arriver. Et il est souvent recommandé d’amener les patients à se mettre en lien, par l’esprit, avec ce lieu sécure, dans lequel il pourront se réfugier en cas de difficulté. Par exemple lors d’un travail sur un souvenir à désactiver. Mais peut-on vraiment se sentir en sécurité quand on est réfugié, par exemple dans sa chambre, à l’abri du monde et de ses dangers ? Alors que le danger veille dès que l’on aura franchi la porte ? Je ne crois pas que cela fonctionne de cette manière, et je préfère de loin ce que j’appelle le tiers sécure, ou la sécurité en relation. J’ai constaté des changements spectaculaires quand j’ai changé mon fusil d’épaule il y a quelques années, et que je me suis préoccupé de tiers sécure plutôt que de lieu sécure. Alors, le tiers sécure, c’est quoi ? Et à quoi ça sert ? Nous sommes des êtres de relation....

lire plus

Marie

Marie a 26 ans. Elle me contacte car depuis 2 ans rien ne va plus pour elle, des angoisses sont apparues qui l’empêchent de vivre seule. En particulier une angoisse terrible : elle a peur, si elle sort de chez elle, de ne pas maîtrises ses sphincters, et de se vider en public, dans une diarrhée incontrôlable. Ce qui fait qu’elle reste cloîtrée, d’abord chez elle, puis rapidement chez ses parents car il lui devient impossible de vivre seule : elle perd son travail, elle ne peut plus faire ses courses, elle vit en prison ! Elle a essayé plusieurs solutions pour sortir de là, mais rien n’a marché : affronter la peur en étant plus forte que son sphincter : mais la peur est la plus forte ; apprivoiser la peur en y allant progressivement : mais la peur ne se laisse pas amadouer, au contraire, elle en profite pour prendre encore plus le dessus ; accepter la catastrophe : un coach lui conseille de se faire dessus volontairement ! Mais la peur est toujours plus forte, surtout quand elle...

lire plus

Une question ? un message ?

9 + 1 =

Prendre rendez-vous

Share This